Les Nuits Fauves

... Il fait beau comme jamais. Je suis vivant ; le monde n'est pas seulement une chose posée là, extérieure à moi-même : j'y participe. Il m'est offert.

Je vais probablement mourir du SIDA, mais ce n'est plus ma vie : je suis dans la vie...

Cyril Collard - Les Nuits Fauves

 

Les Nuits Fauves est un film autobiographique franco-italien réalisé par Cyril Collard, sorti en 1992. Le tournage s'est déroulé à Paris et à Houlgate ainsi qu'au Maroc et au Portugal.

Le film réalisa 2 811 124 entrées lors de son exploitation en 1992.

Lors de sa sortie, ce film remporte un succès populaire notamment auprès des jeunes. Il rend accessible aux spectateurs la réalité de la maladie et permet la discussion sur le SIDA et les difficultés de l'utilisation des moyens de prévention.


Synopsis

1986. Jean (Cyril Collard) a 30 ans, il est chef opérateur, reconnu, doué, curieux de tout. Mais il est séropositif et sait qu'il sera un jour exclu de cette vie qu'il traque avec avidité à travers sa caméra. Au cours d'un casting pour une publicité, il rencontre Laura (Romane Borhinger), jeune, belle, vivante. Une passion naît entre eux. Mais Jean est bisexuel et a d'autres liaisons, dont la découverte bouleverse la jeune femme.

Laura découvre que Jean lui a inoculé le virus du SIDA et que ses jours, à elle aussi, sont comptés…


Scénario

À l'origine du film, il y a l'autobiographie, écrite par Cyril Collard, qui, atteint du SIDA,  puise dans ses dernières forces pour cette adaptation à l'écran. L'auteur s'est expliqué sur le titre Les Nuits Fauves : il suggère l'opposition entre l'obscur, les ombres de la mort et la lumière solaire, éclatante... C'est aussi une référence au fauvisme en peinture, dont on retrouve dans le film les couleurs primaires vives.


Récompenses

• Prix du public, lors du Festival international du jeune cinéma de Turin 1992.

• Lors de la 18e cérémonie des César, le 8 mars 1993, il remporte ces récompenses :

- César du meilleur film

- César de la meilleure première œuvre

- César du meilleur espoir féminin pour Romane Bohringer

- César du meilleur montage pour Lise Beaulieue

Le film est également nommé au César du meilleur réalisateur (Cyril Collard), du meilleur scénario (Cyril Collard) et de la meilleure musique (René-Marc Bini).

 

Le cinéaste décède trois jours avant la cérémonie mais après la clôture des votes. C'est sa productrice et son attaché de presse qui viendront chercher son prix. Les Nuits Fauves est le premier long métrage à cumuler le César du meilleur film et du meilleur premier film.


Source Wikipedia - Creative Commons - Les Nuits Fauves

Cyril Collard

Cyril Collard, né le 19 décembre 1957 à Paris et décédé le 5 mars 1993 est un acteur, scénariste, réalisateur, écrivain et musicien français.

Biographie

Cyril Collard est le fils de Claude Collard, ingénieur connu pour son engagement dans le milieu sportif (président de la Fédération française de Judo de 1961 à 1966 et président-fondateur du Comité national olympique français de 1972 à 1982), et de Janine Chokier, ex-mannequin.

Cyril Collard fréquente l'école Saint-Exupéry de Versailles, puis le collège de La Salle Passy Buzenval de Rueil-Malmaison.

À seize ans (juin 74), il obtient son baccalauréat, avec mention bien, et s'inscrit en math sup au lycée Hoche de Versailles.

En 1977, il est admis au concours Centrale-Supélec comme élève-ingénieur à l'Institut industriel du Nord (École centrale de Lille).

En 1979, il décide d'abandonner ses études d'ingénieur et revint dans la région parisienne.

Il participe à la création du groupe de rock CYR et remporte un certain succès dans le milieu du rock parisien.


Carrière

En 1988, il réalise un court métrage avec le chorégraphe Angelin Preljocaj intitulé Les Raboteurs, inspiré du tableau de Gustave Caillebotte.

À la fin des années 1980, Cyril Collard crée pour Antenne 2 la série télévisée Le Lyonnais, diffusée à partir de 1990, dont il dirige l'un des épisodes.

Il est projeté sur le devant de l'actualité avec son film "Les Nuits Fauves" en 1992, tiré de son roman éponyme, dévoilant, au travers de son oeuvre, l'angoisse des jeunes face au SIDA et les difficultés posées par l'usage du préservatif.

Atteint du SIDA, il décède l'année suivante à l'âge de trente-cinq ans, quelques jours avant la cérémonie des César où son film fut couronné de quatre César, dont celui du meilleur film.


Source Wikipedia – Creative Commons – Cyril Collard